Voici les photos prises lors de la remise en état du concasseur.
D'abord la base. Une base solide qui permet le déplacement de la machine à l'aide d'un simple tracteur tout en la relevant de manière à pouvoir extraire le produit facilement. En ce qui nous concerne, le bois est tout indiqué. Du bois que j'ai buché et scié sur mon propre moulin à scie. On est au paradis...
Concasseur Telsmith - Base de bois
Ce concasseur est ajustable de manière à obtenir la geanulométrie voulue sauf que lorsqu'il est arrivé, rien de tout ça n'était possible. La pièce principale de la machine (toggle) était manquante malgré les déclarations du vendeur qui le disait parfaitement fonctionnel. En prime, quelqu'un avait imaginé que la tige de maintient du toggle pourait le remplacer. Le résultat fût de détruire aussi cette tige de même que son guide. Après vérification auprès du manufacturier, le total des prix de ces pièces était plus élevé que le coût de toute la machine... On s'est donc mis à l'oeuvre pour façonner toutes ces pièces à partir de pièces d'acier brute.
Vue du toggle bar altéré - Plus possible d'ajuster la granulométrie
Le dernier propriétaire de la machine a eu la "bonne idée" de le souder en place de sorte que lorsqu'est venu le temps de s'en départir, ils ont tout coupé. Résultat: la base de la machine a été sérieusement altérée mais rien pour affecter les performances. Il aura cependant fallut plusieurs heures pour décrotter et réhabiliter le tout.
Un concasseur ne va pas vraiment seul. Idéalement, il faut un convoyeur-tamis d'alimentation et un convoyeur de sortie. Compte tenu des moyens à notre disposition, tout a été réalisé sur la base de matériaux récupérés ici et là. Heureusement, nous avions déjà le convoyeur de sortie étant donné qu'on a décidé d'utiliser celui qui sert au bois de chauffage. Le reste a été conçu en fonction des choses que j'ai pu trouver. Comme quoi, avec du temps et de l'imagination, tout est possible...
Le système d'entraînement est basé sur un différentiel avant d'un VUS de GMC Jimmy de 1995 obtenu d'une casse locale. Le ratio de vitesse a été ajusté avec le diamètre de la poulie menante. Le convoyeur-tamis est fait à partir d'une tige de conduite d'un camion International, de grilles de bac de récupération de sable provenant du plancher d'un garage automobile, d'un moyeu de remorque et enfin de profilés fer-angle usagés.
Le différentiel a été modifié pour en inverser la rotation et éliminé l'effet différentiel. Contrairement à son utilisation dans le VUS, il est ici entraîné par l'arbre de la roue sur lequel j'ai installé le joint universelle du PTO. La poulie est installée là où était attaché l'arbre d'entraîment du VUS.
Concasseur - Base de bois
Concasseur - Base de bois
Concasseur - Base de bois
Concasseur - Base de bois - Vue globale
Concasseur - Machoires
Concasseur - Tige de maintient du Toggle
Concasseur - Différentiel PTO
Le différentiel est monté sur des traverses qui peuvent être ajustées d'arrière en avant pour tendre les courroies. C'est très simple et c'est efficace.
Concasseur - Différentiel de SUV Jimmy
Voici maintenant le principe de la bielle du tamis vibrant. C'est plutôt compliqué de faire les choses simples... Ici, il faut une vibration dont l'amplitude est modulable mais pas positive. Un angle ajustable mais flexible. Une construction robuste mais facile à démonter pour les déplacements. Résistante mais permissive car il ne faut pas le briser si il encaisse un coup de pelle. La photo suivante montre le pivot de la bielle.
Concasseur - Mécanisme du tamis
  Concasseur - Bielle du tamis
Concasseur - Entraînement du tamis
Concasseur - Entraînement du tamis et protecteur de sécurité
Il faut ensuite passer au sablage par jet et à la peinture. Compte tenu du poids de cette machine, il était plutôt difficile de l'amener à la salle à peinture. J'ai donc construit une salle à peinture temporaire autour de la machine.
Concasseur - Salle à peinture
Retour au début du site...

www.hobby3d.com
Tous droits de reproduction réservés - Robin Boulianne- 2010-12-13