Fagoteuse
Un moulin à scie c'est bon mais la disposition des croutes d'écorces devient vite un enjeu de taille. Il faut les couper en 16 pouces et, ce faisant, elles génèrent une multitude de petits morceaux qui exigent une manutention exigeante. C'est une perte de temps incroyable si on tient à les utiliser à des fins de chauffage.
Il fallait donc trouver un moyen de les façonner efficacement. Trois nouveaux outils sont émergés de ce besoin: La fagoteuse, le tréteau unijambiste et la scie. Ce chapitre présente la fagoteuse.
Il ne s'agit pas d'une invention en soit car des machines similaires existent sur le marché. Le seul problème, c'est qu'elles sont toutes basées sur le plastique du genre pellicule moulante (Saranwrap). Selon vous, qu'arrive t-il avec ce plastique lorsque le client consomme la brassée? Elle va généralement aussi dans le poêle à bois et génère une pollution non désirable. La fagoteuse présentée ici fonctionnement avec de la corde de Sisal qui est un produit végétale 100% naturel alors plus de souci pour l'environnement...
Lorsque la brassée est attachée, sa manutention devient beaucoup plus simple. Pas besoin de s'accroupir près du sol pour la prendre. En prime, il est facile d'en prendre une dans chaque main ce qui réduit le nombre de transport par 2 tout en balançant le porteur quand vient le temps d'entrer le bois dans la chaumière. La fagoteuse fait 2 rangs de corde. Ceci donne de meilleur résultat au chapitre de la stabilité.
Cette machine semble très simple à première vue mais sont principe est somme toute assez complexe. Elle est complètement manuelle et c'est très bien ainsi. Pas besoin d'amener une source d'alimentation dans la forêt.
Fagoteuse manuelle
Utiliser simultanément avec un "butteur" antique, le travail est significativement réduit. On coupe le bois, on le place dans l'étrier, on l'attache en fagot et on le dépose tout de suite dans une remorque pour le transport.
Butter Antique de Desjardins
Un autre irritant manutentionnel dans l'utilisation de la biomasse vient avec la récupération des branches d'arbres aux fins du chauffage domestique. Il s'agit certes d'une biomasse intéressante mais, mal équipé, un travailleur ne produit pas grand chose d'intéressant avec ce matériaux dans une journée. D'un autre côté, le concept des tréteaux qu'on voit régulièrement est loin d'être efficace. Va pour la coupe des branches en porte-à-faux mais au centre, la scie est tout le temps coincée d'où une perte de temps et un risque accru pour le travailleur. Voici donc le tréteau unijambiste qui règle ce problème d'une façon très simple et efficace.
Tréteau unijambiste
Notez qu'en ce qui concerne ce tréteau, l'idée originale ne m'appartient pas. Il s'agit du principe britannique "SmartHolder". L'application que j'en fait est cependant plutôt originale.
Retour au début du site...

www.hobby3d.com
Tous droits de reproduction réservés - Robin Boulianne- 2012-03-03