Voici les photos prises lors de la fabrication de la scierie
D'abord un avant gout du nombre de pièces qui entrent dans la scie. Un effort considérable a été consenti pour les réduire au minimum tout en conservant toute les flexibilités requises pour atteindre les ajustements d'opération requis au succès du fonctionnement.
Lot de pièces requises pour la scie
Montage du châssis
Dans l'image suivante, on voit déjà un net progrès sur le montage. Il ne faut pas oublier que l'installation des galets de roulement horizontaux et l'installation des rails verticales a été un emince affaire. Il faut du temps et de l'agilité pour arriver à la précision voulue de l'ordre de 1/32ième de pouce max.
Déjà sur ses rails verticales
La meilleure idée dans cette conception est sans contredit l'utilisation de moyeux de roues de remorque pour agir à titre de palier de roulement pour les volants de scie. Pensez-y un peu... Roulement conique ajustable pour éliminer tout jeu, système d'ajustement horizontal et vertical intégré, robustesse, scellé contre la poussière et en plus, extrèmement économique. Du tout en un finalement.
Palier ajustable économique
Charnière d'inclinaison
Ébauche du système de levage
Sur les 2 prochaines photos, on peut voir le pivot du tendeur de lame. Il agit en même temps sur la courroie d'entraînement. Encore une fois d'une simplicité désarmante. Parfait pour un usage en forêt loin de tout. Le voyez-vous?
Tendeur à double fonctions
Autre vue du système de tendeur
Le guide-lame de droite se déplace de latéralement pour réduire le flambage de poussée qui fragilise les lames prématurément.
Glissière du guide-lame.
Guide lame avec tuyaux de lubrification
Voilà enfin une des parties fournie par Jimmy.
Section de tablier
Et enfin les premiers essais.
Premiers esais
Avec le garde protecteur maintenant.
Garde-protecteur pivotant
Retour au début du site...

www.hobby3d.com
Tous droits de reproduction réservés - Robin Boulianne- 2003-03-08