Système mobile de sablage par jet
Un peu tanné là de perdre mon temps à décaper et sabler mes gréments! Il est temps de m'équiper mais encore une fois, les contraintes de la vie urbaine m'empêchent de le faire comme tout le monde. Qu'à cela ne tienne, j'irai le faire là où je n'indisposerai personne. Voici les prémisses de ce qui suit: une machine à jet de sable mobile.
Je me suis donc mis à la recherche d'un puissant compresseur de chantier mais comme il s'agit toujours de hobby et de bricolage, je me suis fixé un budget très limité et la chance m'a souri. J'ai déniché ce compresseur dans les annonces classées sur Internet. L'annonce mentionnait qu'il fonctionnait mais rien de plus. J'ai donc risqué un parcours de 400 km pour aller constater par moi-même l'état de la situation.
Pour fonctionner, il fonctionnait. Beaucoup trop en fait. Dès le démarrage du moteur que s'effectuait au quart de tour, les choses prenaient une envergure dangereuse. Le moteur s'emballait littéralement au point où il était impensable que ça puisse rester comme ça. N'empêche qu'il compressait l'air à la perfection alors marché conclu.
En me basant sur mes compétences, je ramène la bête à mon atelier en me disant que je trouverais certainement ce qui cloche...
Une plaque signalétique montée sur le moteur indiquait qu'il avait été remonté en 1999 par un atelier réputé. C'est donc dire que quelqu'un l'avait déposé et c'est à partir de là je crois que tout à basculé. Je suis arrivé à la conclusion que celui qui l'a reposé n'était pas le même mécanicien que celui qui l'avait déposé de sorte que la tringlerie de régulation servant à l'asservissement du moteur en fonction de la pression d'air avait été monté à l'envers. Résultat: Alors que le volet des gaz du carburateur était complètement fermé, le compresseur cherchait à le fermer davantage. Bref, le pauvre ne voulait pas marcher faute de puissance à ce très bas régime.
C'est simple à dire comme ça mais le second mécanicien s'est certainement buté à un problème d'opération car, comme tout semblait normal et que rien ne marchait, il a tenté le tout pour le tout et a inversé le levier du volet des gaz directement sur le carburateur. Résultat: Plus la pression montait, plus le compresseur commandait de la révolution au moteur qui n'avait alors que le régime maximum comme limite. Ce n'était donc vraiment pas mieux. J'imagine finalement que devant tout ces déboires, le propriétaire a jeté le serviette et a mis ça de côté pour s'en acheter un neuf. J'en suis donc venu à la conclusion que le moteur est neuf car il n'a jamais pu refonctionner et que le compresseur allait bien puisqu'on a essayé de remplacer le moteur... Il m'a fallut environ un mois pour trouver ce qui n'allait pas: en fouillant dans des photos trouvées sur Internet, j'ai trouvé que le levier du volet des gaz était monté à l'envers. Ce faisant, j'ai compris que la rétroaction se faisait à l'envers. J'ai alors démonté la tringlerie de commande et trouvé que le levier de renvoi se plaçait à l'envers par gravité et qu'il pouvait être monter dans les 2 sens. En le mettant de l'autre côté, le tour était joué et le compresseur opère maintenant à merveille... Elle n'était pas facile celle là.
Pour ce qui est du réservoir de sable, j'ai récupéré un vieux réservoir de compresseur que mon père m'a donné et j'ai installé la plomberie requise pour faire fonctionner le tout sur le principe à pressurisation.
Le résultat fonctionne à merveille et croyez moi, la vieille peinture n'a qu'à bien coller sous peine de disparaître très rapidement.
Compresseur vue d'en arrière
Vue de l'avant
Vue d'ensemble de la planche de bord
À l'examen des deux prochaines photos, pouvez-vous trouver l'erreur? Observer bien le levier du volet des gaz du carburateur... Le levier encerclé en rouge est aussi monté à l'envers sur cette photo. En tout cas, c'est ça qui m'a mis sur la piste pour régler le problème d'emballement du moteur.
État des leviers à l'arrivée du compresseur
Carburateur à l'endroit
Et enfin, voici la machine à jet de sable:
Machine à jet de sable vue de face
Vue de profil
Close up du train de valve et de l'orifice de remplissage
    Spécifications:
  • Pression maximale: 100 PSI
  • Débit nominal: 80 SCFM
  • Moteur: 4 cylindres à essence Continental #F163
  • Type de compresseur: À turbine
  • Montage: sur remorque avec boule 2"
  • Boyau d'alimentation: 3/4" 30'
  • Boyau de sablage: 3/4" 20'
  • Capacité: 250 livres de sable
  • Diamètre du jet: 1/8" à 1/4"
Retour au début du site...

www.hobby3D.com
Version 1.1.1 - tous droits de reproduction réservés - Robin Boulianne- 2003-04-09